Centre Communal d’Action Sociale

Le CCAS anime une action générale de prévention et de développement social dans la commune. Il exerce sa mission en liaison étroite avec les institutions publiques et privées (CAF, MSA, Associations).

Le CCAS a des attributions obligatoires et des attributions facultatives.

Attributions obligatoires :

  • Procédure de domiciliation: Le CCAS est tenu de procéder aux domiciliations des personnes sans domicile fixe, habitat mobile ou en habitat précaire afin de leur permettre d’avoir une adresse pour faire valoir leurs droits sociaux.
  • Instruction des demandes d’aide sociale légale: Le CCAS transmet les demandes dont l’instruction incombe à une autre autorité (excepté l’aide sociale à l’enfance). Exemple : une demande d’aide sociale pour l’hébergement en maison de retraite.

       Pour les demandes de couverture maladie universelle (CMU), l’aide médicale de l’Etat et le RSA, le CCAS n’est pas le seul organisme à recueillir les demandes d’aide. C’est le demandeur qui choisit.

  • Lutte contre l’exclusion: La loi du 29 juillet 1998 a fait de la lutte contre les exclusions « un impératif national fondé sur le respect de l’égale dignité de tous les êtres humains et une priorité de l’ensemble des politiques publiques de la nation ». Le CCAS au même titre que l’Etat, les collectivités territoriales, les organismes de sécurité sociale et les établissements sociaux et médico-sociaux, doit mettre en place « une politique destinée à connaître, à prévenir et à supprimer toutes les situations pouvant engendrer des exclusions ».

Attributions facultatives :

Dans la mise en place de ses actions et interventions au titre de l’aide sociale facultative, le CCAS doit se conformer à trois principes fondamentaux :

La spécialité territoriale : Le CCAS ne peut intervenir qu’au bénéfice des personnes résidant dans la commune,

La spécialité matérielle : Le CCAS ne peut intervenir que dans le cadre d’actions à caractère social,

L’égalité de traitement : toutes les personnes placées dans des situations objectivement identiques ont droit à la même aide de la collectivité.

Le CCAS peut intervenir au moyen de prestations, d’actions spécifiques, ponctuelles ou durables, en créant et gérant des établissements ou des services.

            Prestations : Le CCAS peut intervenir sous différentes formes : prestations remboursables (prêts aux particuliers …), prestations non remboursables (secours financiers, aides d’urgence …), prestations en nature (bons alimentaires, ...).

            Etablissements : Le CCAS peut créer et gérer en services non personnalisés les établissements et services sociaux et médico-sociaux les plus divers : résidence autonomie, maison de retraite médicalisée, service d’aide à domicile, hébergement pour personnes handicapées, foyer d’hébergement d’urgence …

En ce qui concerne le CCAS d’Isigny Sur Mer, il est composé :

 

  • D’un service aide sociale légale et facultative, domiciliation:

Aide sociale légale et domiciliation assurées par un agent au sein du siège de la mairie,

Aide sociale facultative : Attribution de bons alimentaires, secours exceptionnels

  • D’une Résidence Autonomie « Le Cœur d’Isigny » située 12 avenue de la Tour du Pin. Cette résidence dispose de 43 logements de type F1 bis (33 m²). Le service de restauration est assuré le midi du lundi au vendredi (repas confectionnés par l’EHPAD St Joseph). Une bibliothèque est à la disposition des résidents, ainsi qu’un pole internet, une laverie équipée d'un lave-linge et d'un sèche-linge. une laverie équipée d'un lave-linge et d'un sèche-linge. Des animations ou ateliers sont proposés par la Directrice : jeux de société, gym douce, loto, atelier mémoire …

emailS'inscrire à la
           newsletter

soleil 1Découvrez la météo
            d'isigny sur mer

ISIGNY-SUR-MER météo

Logo WSF Conception WSF © 2021 -